NoiseWeb Index du Forum Ze Official NoiseWeb Message Boards
.: Forum du Site : www.noise-web.com - Metal Dealer since 1996 :.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Brutal Assault 2010

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    NoiseWeb Index du Forum -> Live Reports / Photos de Concerts
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
misssophiecat
Intéressé


Inscrit le: 11 Mar 2010
Messages: 131

MessagePosté le: Samedi 18 Sep 2010, 14:11    Sujet du message: Brutal Assault 2010 Répondre en citant

mon modeste report! photos sur mon facebook

Mercredi 11.08

J’arrive à Jaromer (à 1h30 de Prague) après 12h de route, je voulais arriver assez tôt pour pouvoir me garer près de l’entrée principale. Je ne suis pas la seule à avoir eu cette idée !
Comme indiqué sur le site web du festival, les gens se garent dans les rues de Jaromer mais heureusement la route principale est large et il y a plein de rues qui longent toute la forteresse. Il n’y a donc pas comme dans les autres festivals de parking géants se trouvant à près de 30 minutes de marche de l’entrée comme au Grasspop par exemple. Et çà c’est plutôt cool surtout quand on veut allez planter sa tente au camping.
Il est interdit de rentrer avec sa voiture au camping. Le camping est à 2-3 minutes de l’entrée, on peut aussi se mettre le long de l’accès principal sous les arbres. Il règne vraiment une bonne atmosphère en ce mercredi, on sent que tout le monde est impatient !

Ouverture des portes en retard 16h30 au lieu de 15h. Il me faudra près de 2h pour avoir le pass press ! Je suis assez énervée, la chaleur y contribue parce qu’attendre en plein soleil c’est pas top ! Mais je me console en pensant au concert « privé » de Fear Factory le soir même. Ils étaient censés jouer au « Bastion » un petit club limité à 300 personnes à 5 minutes du festival. Je dis « censé » puisque un des organisateurs est venu annoncer que le concert était tout simplement annulé !!! Mais pourquoi ??? En plus Fear Factory sont là ! Il y a eu semble-t-il un problème de communication entre la production du festival et le manager du groupe…beaucoup de gens déçus mais qui se console assez vite en se dirigeant vers les stands de bières !!
Direction le stand à ticket : pour 12 euros j’obtiens 10 tickets. 1 bière de 0.5 l = 1 ticket, la classe !
Je prends donc ma 1ère bière, vais me faire rembourser mon ticket au Bastion et rencontre un français qui travaille pour le festival. Je vais d’ailleurs passer pas mal de temps avec lui puisqu’en plus il s’occupe de la tente Meet&Greet où les journalistes se retrouvent.
Il fait assez vite nuit, usée par le voyage je me couche tôt mais d’autres metalleux autour de ma voiture et dans les rues ne voient pas les choses sous cet oeil et commencent les festivités !
bon point : Projection de films d’horreur tous les soirs : candyman, braindead, doomsday, diary of the dead, eden lake, cannibal ferox, martyrs, irréversible, storm warning, 28 days later….

• Jeudi 12.08
C’est Le grand jour
Je découvre le métal market. Super !!! Plein de stands de toutes sortes, fringues, CDs, t-shirts, mugs, bijoux, tattoos…le tout à des prix très très intéressants. Je vais le tour de la forteresse. Il y a un grand carré où se trouve les deux grandes scènes, puis il y a comme des sortes de grandes ruelles qui font tout le tour. C’est vraiment super, on a l’impression de se balader dans un château-fort, on se sent vite chez soi ! On a aussi vite accès aux stands de bières, les toilettes TOITOI sont partout et bien répartis. On a une vue d’ensemble et en hauteur sur les 2 scènes si on va sur le « natural ground », accès par les escaliers, donc très bien pour les petits ou petites! Ils y ont placé des enceintes donc on ne perd rien du spectacle.
Les stands de nourritures sont aussi excellents ! Il y a vraiment de tout mais ATTENTION surprise : PAS DE BARAQUE A FRITES !!! Je suis de ch’Nord, donc je suis CHOQUEE !!! Tout est très abordable, un kebab : 2€, une petite glace italienne : 1 € … et surtout la bière 0.5l : 1.10€, et super bonne

Parlons musique :
Short Sharp Shock : groupe Anglais de Hardcore thrash, problème pendant 30 minutes pour régler leur son. Le chanteur Foxy est avec une jambe dans le plâtre, il raconte, avec son accent du nord de l’Angleterre bien prononcé, qu’il a glissé dans sa baignoire !! Pour distraire le public il lance même un « bon, alors d’où venez vous ? qui vient d’Allemagne ? qui vient de Pologne ?…. », tout le monde se prend au jeu ! C’est parti ! Le concert est énergique, le public est ravi. Une bonne entrée pour débuter le festival. Super Beast et SSS .

Je rate ensuite les autres groupes car je vais dans la « meet and greet tent » pour voir Obituary signer les autographes, et j’en profite aussi pour aller prendre une douche au camping car je ne suis toujours pas lavée depuis la veille !! Les douches sont correctes, pas d’attente en milieu d’après-midi, mais il ne faut pas être pudique car il n’y a pas de cabines privées, ni de rideaux pour cacher ses fesses ! Heureusement quand même que l’accès est guidé : filles ou garçons … !

Suicidal Angels
: groupe grec de Thrash Metal : rentre dedans et agressif, très bon son, public déchainé. Un petit groupe qui monte, et qu’on va bientôt retrouver en Europe en tournée en novembre/décembre avec Exodus, Kreator et Death Angel, rien que çà !!

Obituary : entrée avec Redneck Stomp, excellent çà fait toujours du bien de l’entendre, ils enchainent avec leur set classique : Threatening Skies, Chopped in half, On the Floor… John est dynamique, il réclame même un circle pit !! Terry Butler est à la basse, Ralph présente fièrement ses solos. Le show est court, 40 minutes mais excellent, ils terminent avec…………..Slowly we rot mais devais-je le préciser ?!

Ensiferum : métal mélodique folklorique finlandais, les mecs jouent en kilt, apparemment les tchèques adorent ! Pas moi … !

Gojira : énormément de monde ! Çà fait plaisir pour nos Français ! Le jour commence à tomber donc l’atmosphère change et se fait plus intime, énorme prestation qui me donne envie de découvrir ce groupe que je ne connaissais pas vraiment ! je vais donc les revoir à Lille au Splendid !

Sepultura : (ils jouent à la place de lock Up normalement prévu, Lock Up est donc reporté au lendemain)
Derrick est énergique, un charisme indéniable. Andreas Kisser n’a pas pris une ride ! Le public est plus réactif sur Roots bien sur et les vieux Sepultura, mais super set !!

Fear Factory :
très attendu, super show, Burton chante bien et sa voix ne déraille que quand il parle au public ! Pas mal de VIPs venus les soutenir, dont Donald Tardy et Trevor Peres, le public est à fond, chante, crie, s’agite moi y compris ! Seuls les morceaux avec Dino Cazares sont joués, qui est d’ailleurs toujours aussi proche des fans et les stimulent pour qu’ils chantent.

Je ne verrais pas le reste de la soirée car je pars backstage avec mon ami français Fred. On s’est fait prendre en embuscade par Paulo, Derrick et le crew de Sepultura qui nous ont offert des bières et des shoots de jagermeifter+redbull, les gars sont excellents ! Par contre le lendemain fut très difficile pour nous deux !!!

VENDREDI
Levée avec la gueule de bois, je jette un œil dehors, il fait beau, les tchèques sont déjà à la bière !! J’émerge péniblement et me dirige vers le festival vers 14h !

Bal Sagoth : ambiance Seigneur des Anneaux, chant énigmatique, c’est de l’épic métal …
Crushing Caspars : groupe de hardcore Allemand, des morceaux entrainants mais çà reste quand même un peu faiblard surtout quand on sait qu’Agnostic Front joue demain ! Mais le chanteur s’est captiver et stimuler le public et surtout les demoiselles (« I see beautiful girls at the front ! »)
Ill Nino : vu de loin, bon çà sent la pompe à fric, on y croit pas vraiment…
Lock Up : voilà un groupe qui se donne à fond ! Nick Barker remet les pendules à l’heure !
Devin Townsend :
Il n’avait pas plu jusque là mais la chaleur lourde qui a régné toute la journée nous l’avait prédit : une pluie démentielle et des cordes s’abattent sur le festival !!! Voilà une atmosphère toute trouvée pour notre Canadien ! Les éclairs et l’orage (!!!) donne de l’intensité au show !les fans et le public se moquent bien de la pluie, au contraire des journalistes qui courent dans tous les sens pour protéger les bébés. Et je fais pareil même si mon bébé est tout petit. Je regarde le concert de derrière la scène, à l’abri sous le tunnel qui séparent la main stage des bâtiments où résident le crew du festival et les tours bus (impossible de savoir qui est qui dans ces tour bus puisqu’ils sont tous noirs opaques !)
Enorme Prestation de Devin Townsend qui s’est montré très disponible pendant la session d’autographes dans l’après-midi. Çà fait plaisir de voir un artiste aussi content de signer des autographes et qui prend le temps d’échanger quelques mots avec chaque fan.
Cannibal Corpse : une foule compacte, la plus grosse de tout le festival d’ailleurs. Déjà à la meet&greet tent Cannibal remporte la plus longue file d’attente de fans venus en masse et les applaudissements fusent à l’arrivée des Américains sous la tente.
Grosse prestation, du Death métal brut sans compromis, un public déchainé voire aliénés !
Je ne vais même pas essayer de me frayer un chemin devant la scène pour faire les photos car les photographes se massent et s’entassent à tel point que la sécurité a refusé de laisser passer les journalistes restants. Les mecs de la sécu doivent d’ailleurs s’y mettent à plusieurs pour maintenir les barrières de sécurité tellement les fans sont déchainés !
Ihsahn : un peu mou, je n’accroche pas, il faut dire qu’après Cannibal tout parait comme trop calme !
Napalm Death : Mitch Harris s’occupe du soundcheck. Puis Barney se prépare et prend la pose avant le démarrage, et cours dans tous les sens, hilarant !!! Napalm Death assure : scum, suffer the children, on the brink of extinction….Barney ne parle pas trop cette fois-ci (vu au Rock Area en Allemagne une semaine plus tôt, une vraie pipelette !!!), Shane Embury n’est pas fatigué du tout après un set pour lock Up, bien au contraire !! Il est en super forme !!!

• SAMEDI
Origin : excellent, un chanteur dynamique, groupe américain de Death Metal que je ne connaissais pas du tout et qui a laissé sa marque sur tout le festival
Graveworm : des Italiens de Gothic metal avec une fille aux claviers, super chant, super set, efficace
Jesu : j’ai été assez déçu, à écouter chez soi mais en live c’est assez pénible à regarder, trop mou, vide
Macabre : avant chaque morceaux le chanteur explique de quoi parle la chanson (famille massacrée, hommes qui se donnent rdz pour manger leur sexe…) ce qui donne une ambiance assez comique à cette musique très « spéciale ». Car le lendemain à l’after show, ils n’expliquent pas les chansons et çà perd de sons attrait quand on est déjà pas trop fan du style ! Je vais d’ailleurs taper la discute avec Dennis the Menace, le batteur, qui explique que son passe-temps favori à Chicago est de pêcher des poissons, gros de préférence, de prendre une photo avec eux avant de les relâcher !!! J’aurais imaginé une découpe à la machette et bien non, ils sont amis des animaux !!
Tankard : waouh quelle énergie !!! Andreas n’arrête pas d’aller à droite à gauche, il lance des canettes (de bières bien sur !!) dans le public qui se bat pour l’avoir et qui se retrouve avec de la bière plein les cheveux !, il se verse de la bière sur la tête, n’arrête pas de sourire et de faire des signes aux fans !!! Il va même chercher une fan déchainée au 1er rang et l’amène sur scène pour danser avec elle !!! Stay Thirsty fait un carton, les thrashers allemands ont la pêche et l’abus d’alcool ne semble pas nuire à leur santé bien au contraire ! Un des meilleurs shows du festival
Dying Fetus : encore une claque ! Les Anglais assurent, un chant puissant qui sort des tripes, public conquit
Meshuggah : problème de soundcheck assez pénible qui écourtera leur set, ce qui laisse les fans sur leur faim, le tout est dynamique mais je m’attendais à mieux et à plus « cinglé » de la part des Suédois.
Hypocrisy : une attitude un peu trop pro et American style pendant la séance de dédicaces, ils sont là pour jouer, set carré mais c’est tout. Pas de communication avec le public.

Agnostic front : le meilleur de la journée ! Çà saute de partout, Stigma fait l’idiot comme d’habitude, Roger descend de scène pour aller chanter dans le public, du pur hardcore !
My dying bride : beaucoup de monde ! ambiance gothique et portes jartelles, bonne prestation


DIMANCHE
After show à Prague au « Modra Vopice ». La salle se situe dans la banlieue de Prague près d’une décharge. Il ne s’agit en fait pas vraiment d’une salle mais plutôt d’un café avec une cour extérieure où une scène a été installée, un peu sommaire mais insolite ! The Exploited y ont joué un peu tôt cette année.
Le bus d’agnostic front arrive vers 15h, on ne peu pas le rater, il est blanc ( !) est fait près de 50 mètres de long !

Il y avait :
Demonic ressurection ; venus d’Inde, le chanteur multipliera les appels pour que les gens viennent aux barrières les soutenir mais rien n’y fait ! Seuls 4 personnes s’agitent devant eux mais cela ne change rien pour eux ! Ils n’ont pas fait le déplacement pour rien alors ils donnent tout ! Ils se sont comportés comme de vrais ados pendant tout le festival en photographiant tout ce qu’ils voyaient !!!Le paradis sur terre ici car en Inde le métal a plutôt mauvaise réputation et n’est pas très vendeur , selon les dires du chanteur, ravi de son voyage en Europe !

Macabre : moins bien que la veille, un peu trop monotone. Le chanteur de Sigh est là, aux barrières (en violet sur la photo) !
Agnostic Front : un orage éclate (encore !!) et des grêles grosses comme des petits pois anglais s’abattent sur nous !!! C’est la folie devant là scène, les fans de hardcore sont chauds bouillants et moi avec !!! Roger félicite les fans venus sous la grêle pour les voir jouer alors que les autres restes dans le bar et regardent de loin ! Le même set que la veille : friend or foe (madball cover), gotta go, crucified, warrior (du nouvel album), for my family …. Les newyorkais assurent !!!

LUNDI
Visite de Prague avec mon ami Français, c’est une ville adorable, plein de choses à voir et de musées intéressants à visiter dont le « Sex machine Museum » ! On repère tout de suite les metalleux du Brutal Assault avec leur t-shirts de groupes noirs parmi les touristes « classiques » !!!

Vivement l’année prochaine et le BRUTAL ASSAULT 16 !!!!
Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    NoiseWeb Index du Forum -> Live Reports / Photos de Concerts Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloquées: 103318